Investir dans la perte pour atteindre le succès : qu’est-ce que cela signifie ?

J’ai souligné dans mon live du lundi 10 février qu’investir dans la perte ne signifie pas « faire n’importe quoi », il s’agit plutôt de commencer par se dire « ce n’est pas grave si je perds » ou « tout échec équivaut à apprentissage ». Investir dans la défaite c’est anticiper une période temporaire d’apprentissage ou d’acquisition d’atouts menant vers des succès extraordinaires. Comment y parvenir ? Comment un joueur, un sportif, ou n’importe qui devient gagnant à long terme en investissant dans la perte ? Je t’éclaire.

 

Ne pas se focaliser sur la victoire, mais les gains connexes

“Investir dans la perte” ou “investir dans la défaite” est l’une des pierres angulaires dans la construction du succès.”
Au cours de mon live du lundi 10 février, j’ai stipulé qu’il convient d’investir dans la perte pour apprendre à réussir. L’idée étant de passer par une période d’échecs anticipés et complètement assumés. Cette phase peut être extrêmement précieuse si elle te sert d’apprentissage de savoirs ou de techniques précises.

En anticipant, tu apprendras comment avancer, comment exceller dans n’importe quel milieu (scolaire, social, professionnel…) et te démarquer des autres.

 

Quelques illustrations pour comprendre comment investir dans la perte

 

Investir là où il y a des refus et échecs potentiels

Imaginez quelqu’un qui souhaite occuper un poste de prestige. En investissant dans la perte, il essayera de décrocher des entretiens pour des emplois moins intéressants. Il s’offre ainsi l’occasion de tester la façon dont il pourra se présenter plus tard.

J’ai également illustré le concept en parlant d’un boxeur droitier qui désire faire de son poing gauche une force.
Ce sportif apprend la défaite en jouant volontairement avec son poing gauche. À force de s’entraîner à sa perte, il développe des performances qu’il n’aurait jamais pu mettre en place s’il n’était concentré que sur son poing naturellement agile.

Retiens alors ceci : « Ce n’est pas grave si tu n’es pas prêt à faire le saut, tu peux t’entraîner. Une phase d’apprentissage est une nécessité. »

 

Chercher avant tout à comprendre

Pour investir dans la perte, tu peux prendre le temps de comprendre, de trouver et de développer ce petit plus qui te distingue des autres.

Au lieu d’investir 500 euros pour une campagne publicitaire Facebook et d’interpréter par la suite que l’annonce n’intéresse pas le grand nombre, débourse jusqu’à 2000 euros pour comprendre ton audience, les messages qui fonctionnent… C’est ainsi que les meilleures publicités Facebook sont créées.

Un autre exemple : le joueur d’échecs qui ne travaille pas sur la technique, mais sur l’émotion. Il a donc “investi dans la perte” pour acquérir une compétence que les autres n’ont pas (maîtrise des émotions).

Leçon à retenir : « Apprends à investir dans ta perte, anticipes les, non comme une phase de perte, mais une phase où tu te dis : je suis en train de gagner à long terme. »

 

Conclusion

Bref, pour que tu puisses gagner sur le long terme, commence par accepter les refus, les insuccès, les attentes, les détours, parce qu’ils rapportent en termes de réussite ! Et cela prend effet dès l’instant où tu échoues. Accorde-toi le temps de cultiver ta véritable force. Anticipe et assume la défaite, tombe amoureux d’elle, car sans elle, tu ne connaîtras pas les succès les plus extraordinaires.

3 réflexions sur “Investir dans la perte pour atteindre le succès : qu’est-ce que cela signifie ?”

  1. Ping : “Je ne me sens pas bien et j’ignore pourquoi” : comment retrouver le bien-être ? | Jm

  2. Ping : Comment gérer la peur du jugement des autres ? | JM

  3. Ping : Pourquoi le plaisir est-il la clé du changement ? | JM

Laisser un commentaire